Le Marvillois, les artisans bouchers-charcutiers à Montmedy 55

Actualités et événements

Article du 25/06/2020

« Pendant la crise, le circuit court a été notre force » - Article de l'Est Républicain du 25 juin 2020


Bertrand Monteil est le patron de l’entreprise de salaisons, charcuteries artisanales et boucherie au détail Le Marvillois qui, de Saint-Jean-lès-Longuyon (54), est venue s’installer à Montmédy dans le nord meusien dans des locaux flambant neufs en septembre 2019. Une entreprise dont le modèle est bâti sur le circuit court.


Comment s’est passée pour vous l’annonce du confinement ?

Comme pour beaucoup, on s’est pris l’annonce en pleine figure. J’ai beaucoup de mères de famille dans mon atelier et j’ai senti l’inquiétude. Dans la nuit de mercredi à jeudi je n’ai pas dormi car je savais que j’avais une grosse décision à prendre. Je suis arrivé à 5 h et j’ai dit à mes employés « On va s’arrêter pour 12 jours », ce qui correspondait à la période d’incubation. On a travaillé comme des dingues pour produire suffisamment afin que mes boucheries d’Audun et de Montmédy tiennent le coup et on a fermé l’atelier. J’ai senti un grand soulagement.

Vous avez fait de gros investissements, c’était financièrement une décision supportable ?

Effectivement, ce n’est pas anodin de fermer son entreprise mais j’ai la chance d’avoir une société très saine, j’ai vite été rassuré par ma banque.

Comment s’est déroulée l’activité par la suite ?

On a eu un afflux de client extraordinaire. Mais, plus important, on a maintenu le lien social, en offrant des paniers repas, des chocolats aux aînés, en soutenant la banque alimentaire. Mais surtout les gens ont compris que nous, le local et les petites mains, on tient la France. Ceux d’en haut peuvent dire merci à la France d’en bas.

Pensez-vous que ce regain d’attrait pour le local va perdurer ?

Oui je pense. Au déconfinement, on a connu un second afflux de clientèle. Le fait d’être organisé en circuit court, ça a rassuré les gens. On n’a pas eu de problème pour continuer à travailler, même avec notre attoir de Virton, en Belgique.

Quels enseignements tirez-vous de cette crise ?

Ça me conforte dans le choix de notre modèle, je pense que c’est le bon. De la fourche à la fourchette.

On a vu que, pendant cette crise, le circuit court a été notre force. Le local va reprendre le pouvoir.

 

Propos recueillis par Richard RASPES - L'Est Républicain


Deux ateliers de boucherie avec une seule ambition, vous proposer des produits de grande qualité

Le Marvillois

Atelier de Boucherie - Charcuterie - Produits du terroir
Vente directe aux particuliers du lundi au samedi

03 29 83 32 61
info@lemarvillois.fr


Lundi 14:30 18:30
Mardi au jeudi 9:00 12:00 et 14:30 18:30
Vendredi et samedi 9:00 18:30 non-stop
Fermé le dimanche


Z.A. du Bossu Pré – Rue Albert 1er
55600 MONTMEDY

L'Artisane

Atelier de Boucherie - Charcuterie - Produits du terroir
Vente directe aux particuliers du lundi au samedi

03 82 21 38 80
info@lemarvillois.fr


Lundi au jeudi 9:00 12:30 et 14:30 19:00
Vendredi et samedi 9:00 19:00 non-stop
Fermé le dimanche


35 route de Briey
54560 AUDUN LE ROMAN